Soutien à la parentalité :

Le site monenfant.fr recense l’ensemble des aides aux parents et permet de simuler sa Prestation d’Accueil du Jeune Enfant (PAJE).

En centre de PMI, les accueils parents-enfants sont des espaces de jeux, de rencontre et de dialogue ouvert aux parents et leurs enfants de moins de 4 ans.

Le réseau d’écoute d’appui et d’accompagnement des parents (REAAP) soutient des espaces de parole, d’écoute, d’échanges et de conseils aux parents.
Les SAJ (Services d’Accueil de Jour) sont des lieux qui proposent aux parents d’enfants de 0 à 6 ans, une écoute et un accompagnement dans leur rôle éducatif.

Le relais parental de la Croix Rouge est un lieu d’accueil de proximité pour les familles du Département de la Seine-Saint-Denis, qui rencontrent momentanément des empêchements personnels ou sociaux passagers ou périodiques.

Mode de garde :

Crèches, assistant.e maternel.le, garde à domicile... trouver votre mode d’accueil sur le site du Département.

Une aide à la garde d’enfants pour parents isolés (AGEPI) peut être attribuée par Pôle Emploi aux demandeurs d’emploi en difficulté, parents isolés, qui ont un problème de garde d’un ou plusieurs enfants de moins de 10 ans lorsqu’ils reprennent un emploi ou entrent en formation.

Famille :

Les procédures et démarches à effectuer en cas de divorce, séparation, dans un ensemble de cas de figure pour les couples mariés et d’ autres cas de procédures pour les couples non mariés.
Les procédures immédiates après un décès d’un proche puis dans la gestion de la succession.

Si les familles se sentent envahies par les difficultés du quotidien et qu’elles n’arrivent plus à assumer leur rôle de parent, elles peuvent être accompagnées par les services du Conseil départemental, compétents en matière de protection de l’enfance.

Elles pourront se voir proposer tous types de conseils (conseiller en économie sociale et familiale…) et intervention à domicile, comme la présence d’une technicienne de l’intervention sociale et familiale qui peut aider à retrouver une organisation de vie plus sereine.

En cas de situation d’enfant en danger ou en risque de l’être, il faut échanger sur ces inquiétudes en équipe et ne pas hésiter à contacter les services de protection de l’enfance pour être conseillés.

Le service de l’Aide Sociale à l’Enfance mène et soutient des actions afin d’accompagner les parents dans l’éducation de leurs enfants mais aussi, de soutenir les adolescent·e·s et jeunes adultes en vue de leur épanouissement, leur insertion sociale et leur parcours d’autonomie.


Le numéro de téléphone 119 est dédié à la prévention et à la protection de l’enfance.

Depuis 2002, l’Observatoire départemental des violences faites aux femmes expérimente des dispositifs qui, année après année, ont fini par constituer un véritable arsenal protecteur pour les femmes victimes de violences et leurs enfants.

L’association Sos Victimes 93 et le Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles proposent un accompagnement juridique.

Les contacts utiles :
  • Le 3919 est le numéro de référence pour les femmes victimes de violences
  • AVFT (Association contre les violences faites aux femmes au travail)

Pour les enfants :

Pour le dépistage et l’accompagnement du handicap chez l’enfant de moins de 6 ans :
- le service de PMI propose dépistage et suivi adapté
- Les Centres d’Action Médico-Sociale Précoce (CAMSP) proposent des suivis polyvalents à Saint Denis, Aulnay et Noisy-le-Sec ; et un suivi spécialisé dans la surdité

Pour les adultes :

Pour les personnes âgées vivant à domicile :
- l’aide personnalisée pour l’autonomie (APA) à domicile permet de prendre en charge une partie des frais liés à la perte d’autonomie (aide à domicile, portage de repas, téléassistance …),
- l’aide ménagère permet de financer des services ménagers à domicile,
- le forfait Améthyste aide à la mobilité.
Pour les personnes âgées vivant en établissement (maison de retraite, foyer-logement) :
- l’aide personnalisée pour l’autonomie (APA) en établissement permet d’acquitter une partie du tarif dépendance.
- l’aide sociale à l’hébergement (ASH) permet de contribuer à la prise en charge des frais d’accueil.
Pour les personnes handicapées  :
- la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) permet de financer différentes dépenses liées au handicap (aide humaine, équipements adaptés, aide à l’adaptation du logement, du véhicule ou encore aide à l’acquisition d’un guide-guide),
- le forfait Améthyste aide à la mobilité,
- l’aide ménagère permet de financer des services ménagers à domicile,
- la Maison Départementale des Personnes handicapées constitue un lieu unique d’accueil, d’information et d’accompagnement pour les personnes en situation de handicap