Aides mobilisables

Différentes aides peuvent être proposées pour l’accueil du jeune enfant. Cependant, il est très difficile de dire précisément combien coûtera chaque mois l’accueil d’un enfant. Tout dépend du mode d’accueil (crèche, assistant(e) maternel(le), garde à domicile…), mais aussi du lieu de résidence car d’une ville à l’autre, les tarifs des assistant(e)s maternel(le)s sont très variables, par exemple. Le barème pour le financement de la place en crèche, et les aides dont les familles peuvent bénéficier dépendent aussi du quotient familial.

La CAF verse la prestation d’accueil du jeune enfant (PAJE), site sur lequel on peut calculer le montant de l’aide accordée.

Les aides financières pour financer une assistant(e) maternel(le) sont nombreuses. Certaines sont destinées à l’ensemble des familles mais variables en fonction des ressources :
- l’Allocation Départementale Accueil Jeune Enfant (ADAJE) versée par le Conseil départemental sous condition de ressources
50€, 70€ ou 120€ par mois et par enfant accueilli, en fonction des revenus de l’année N-2 du foyer. L’aide est versée automatiquement lorsque le bénéficiaire ouvre droit au Complément de Mode de Garde de la Caf
Décalage de 3 mois pour le 1er versement. Le retard est versé en fin de droits.
N° 0800 975 000 (n°vert)
- le Complément de Mode de Garde (CMG) versé par la Caf
460,93€ ; 290,65€ ou 174,37€ pour un enfant de moins de 3 ans
Environ 6 semaine pour le 1er versement
Pour plus d’infos : www.caf.fr / www.pajemploi.fr
Le réseau de crèches People & Baby a signé avec le Pôle emploi une convention allouant des journées de garde en crèche pour les enfants de parents à la recherche d’un emploi et faire garder sereinement leurs enfants le temps de passer des entretiens ou de suivre une formation.
En cas d’embauche, le Pôle Emploi et People & baby trouveront une solution d’accueil occasionnel de l’enfant à garder pendant la période d’essai du parent. Le réseau de crèches s’engage ensuite à trouver une place durable dans une des crèches partenaires aux enfants dont les parents ont trouvé du travail. Les places ainsi allouées auront des prix relativement faibles et calculés en fonction du quotient familial. Ces journées d’accueil occasionnel sont adressées à toute personne sans activité professionnelle ayant un enfant de moins de trois ans, inscrite à Pôle emploi et ayant fait une demande auprès d’une crèche participant à l’opération Crèche Solidarité Emploi.
L’aide de Pôle emploi pour la garde d’enfant de parents isolés (AGEPI) peut être accordée dans le cadre du projet personnalisé d’accès à l’emploi (PPAE) pour : une reprise d’emploi soit en contrat à durée indéterminée (CDI), soit en contrat à durée déterminée (CDD) ou en contrat de travail temporaire (CTT) de 3 mois consécutifs minimum (y compris à temps partiel, quelle que soit l’intensité horaire) ou une entrée en formation, y compris une formation à distance, d’une durée égale ou supérieure à 40h.

Conditions  : Demandeurs d’emploi inscrits en catégorie 1, 2, 3, 4 : stagiaire de la formation professionnelle, 5 "contrat aidé"" non indemnisés au titre d’une allocation chômage ou indemnisés au titre d’une allocation de chômage dont le montant est inférieur ou égal à celui de l’ARE minimale, qui élèvent seul un ou plusieurs enfants à charge. Ils doivent en avoir la garde et justifier qu’ils ont moins de 10 ans à la date de reprise d’emploi ou de l’entrée en formation. Cette aide ne peut être attribuée qu’une seule fois pendant une période de 12 mois à compter de la date de reprise d’emploi ou d’entrée en formation.

Nature de l’aide  : En cas de reprise d’emploi ou de formation d’une intensité :
- de 15 à 35 heures par semaine, montant forfaitaire de 400 € pour un enfant (60 € par enfant supplémentaire) dans la limite de 520 € par bénéficiaire ;
- inférieure à 15 h/semaine ou 64 h/mois, montant forfaitaire de 170 € pour un enfant, 195 € pour deux enfants, 220 € pour trois et plus.

Démarches pour demander l’aide : S’adresser au conseiller Pôle emploi qui indiquera le formulaire de demande à remplir et les justificatifs à fournir en fonction de la situation de la personne.

Autre prestation :
- l’Aide aux projets des familles versée par la Caf sous condition de ressources (quotient familial est inférieur ou égal à 577€) et d’avoir un projet d’insertion sociale, professionnelle ou familiale générant des frais non compatibles avec son budget
2500€ maximum par famille sous forme de subvention et/ou de prêt remboursable (48 mensualités, 15€ minimum de remboursement /mois)
Environ 2 mois pour le traitement du dossier
Pour plus d’infos Service des aides financières individuelles : 01 49 35 47 89)