Il peut arriver qu’une situation difficile amène à ne plus avoir de logement. Dans ce cas, il existe des solutions d’urgence.

En cas d’extrême urgence, vous pouvez appeler le 115 qui propose une mise à l’abri pour quelques nuits. Parallèlement à cet accueil, une demande d’hébergement à plus long terme doit être faite. Celle-ci doit passer par l’intermédiaire d’un travailleur social qui sollicite une admission soit dans une structure d’urgence, soit dans une structure d’hébergement d’insertion.
Le 115 effectue donc un diagnostic et préconise à la personne la solution la mieux adaptée à sa situation.
Une participation financière est possible sous conditions de ressources.

Lorsqu’une personne n’a pas d’hébergement stable et ou de logement, elle peut avoir recours à un certains nombre de dispositifs de l’Etat et du Département, aidé par un travailleur social ou par une association.

Le SIAO (Service Intégré de l’Accueil et de l’Orientation) sur inter logement 93. C’est le SIAO qui oriente vers les structures d’hébergement ou les logements intermédiaires.
Solliciter la commission de médiation DALO pour une reconnaissance DAHO (Droit à l’hébergement opposable) ou DALO (Droit au Logement opposable).
Les Foyers jeunes Travailleurs et les résidences sociales.
Dispositif Fonds de Solidarité Logement 93 avec une orientation en résidence sociale.