L’assurance maladie couvre les dépenses liées à la maladie, l’accident de travail, la maternité et l’invalidité.

L’affiliation à un régime de sécurité sociale est obligatoire.

Les règles d’immatriculation

La couverture maladie universelle (CMU) de base permet l’accès aux soins, le remboursement des soins, prestations et médicaments pour toute personne résidant en France et non déjà couverte par un autre régime obligatoire d’assurance maladie.

La CMU de base est une couverture maladie obligatoire. Elle est remplacée depuis le 1er janvier 2016 par la protection universelle maladie

La couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) facilite l’accès aux soins et contribue à la réduction des inégalités de santé en proposant une couverture maladie complémentaire gratuite aux personnes disposant de faibles ressources et résidant en France.
Tout comme la mutuelle, il s’agit d’une couverture maladie complémentaire (qui ne remplace pas la couverture de base).

L’aide au paiement d’une complémentaire santé (ACS) concerne toutes les personnes dont les ressources sont faibles mais légèrement supérieures au plafond fixé pour l’attribution de la couverture maladie universelle (CMU) complémentaire.

L’aide au paiement d’une complémentaire santé ouvre ainsi droit à une réduction sur le montant de la cotisation à la complémentaire santé.

L’aide médicale de l’État (AME) vise l’accès aux soins des personnes en situation irrégulière au regard de la réglementation française sur le séjour en France.

Les conditions d’accès à l’Aide médicale Etat (AME)