Lieu unique d’accueil, d’information, d’orientation et d’accompagnement, Place handicap offre un accès simplifié à l’ensemble des droits et prestations dont peuvent bénéficier les personnes handicapées, adultes et enfants.

Les droits sociaux liés au handicap viennent en complément du droit commun lorsque celui-ci ne peut suffire du fait exclusif du handicap.

La MDPH évalue la perte d’autonomie et reconnaît le handicap pour que les personnes puissent :
- suivre leur scolarité, une formation ou accéder à un emploi adapté
- se maintenir au domicile ou bénéficier d’un hébergement spécialisé
- compenser une perte de revenu lorsque l’accès à l’emploi est contraint du fait du handicap
- élever un enfant handicapé
- se déplacer
- etc.

Selon les besoins et les souhaits exprimés par la personne, mais aussi des éléments médicaux nécessaires à l’évaluation de sa situation, la Commission des Droits et de l’Autonomie (CDA) de la MDPH attribue les droits suivants :
- Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé (AEEH) et ses compléments
- Cartes de priorité ou d’invalidité
- Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) et son complément
- Prestation de Compensation du Handicap (PCH)
La CDA reconnaît également la qualité de ""travailleur handicapé"" (RQTH) et se prononce vers le milieu professionnel adapté aux capacités de la personne.
Enfin, la CDA oriente vers les établissements ou services d’accompagnement spécialisés selon le degré de perte d’autonomie.

Guide de la personne handicapée adulte (annuaire 2010)
Guide de la personne handicapée enfant
Guide à destination des professionnels

La CRAMIF verse la pension d’invalidité, l’allocation amiante et peut prendre en charge le remboursement de prestations de grand appareillage.

Le service social de la CRAMIF aide les personnes fragilisées par la maladie, le handicap et/ou le vieillissement dans les huit départements d’Ile-de-France.

Ses missions :
* Accès aux droits et aux soins des personnes en situation de précarité du régime général
* Prévention de la désinsertion professionnelle des assurés malades ou handicapés
* Prévention et traitement de la perte d’autonomie des personnes malades

Il existe trois sites permanents (Saint-Denis, Pantin, Aulnay-sous-Bois). Les orientations vers le Cap emploi se font par la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) et Pôle emploi.

Missions du Cap emploi :

Ses missions de service public concourent exclusivement à l’accès à l’emploi durable en milieu de travail des personnes handicapées.

Offre de service du Cap emploi :
Services aux personnes dans une démarche active d’accès ou de retour à l’emploi.

Parmi les bénéficiaires d’un titre émis par la CDAPH, dont les bénéficiaires d’une AAH, doivent avoir été orientés vers le marché du travail.
• inscrits ou non à Pôle Emploi
• salariés ou agents en CDD
• salariés ou agents déclarés inaptes à leur poste de travail et ayant déposé une demande RQTH.

Il est possible de dépister un handicap précoce chez l’enfant soit grâce à la PMI, soit grâce au centre d’action médico-sociale précoce (CAMSP).

Le service de PMI est chargé des actions de prévention et de dépistage des handicaps des enfants de moins de 6 ans, ainsi que du conseil aux familles pour la prise en charge de ces handicaps. Quand le handicap est connu, la PMI peut proposer un suivi adapté. Quand il y a un doute sur l’existence d’un handicap, l’équipe de PMI entre dans une logique de dépistage (observations, examens neuro psychomoteurs avec les psychomotriciennes notamment).
Les Centres d’Action Médico-Sociale Précoce (CAMSP) sont des établissements médico- sociaux qui reçoivent des enfants de la naissance à 6 ans présentant ou susceptibles de présenter des retards psychomoteurs, des troubles sensoriels, neuro moteurs ou intellectuels, etc.
Les Centres d’action médico-sociale précoce (CAMSP) peuvent être spécialisés ou polyvalents avec des sections spécialisées. Ils orientent les familles dans les soins et l’éducation spécialisée requis par l’enfant.

Toute intervention d’un CAMSP est prise en charge par la caisse d’assurance maladie des parents et est donc gratuite pour les familles.

Le but est de dépister un handicap et de prévenir son aggravation. Des équipes pluridisciplinaires proposent un programme de rééducation et d’accompagnement aux familles.
Il existe 3 CAMSP sur le département. Deux CAMSP à Noisy-le-Sec et un CAMSP à Saint-Denis.